Coup de Coeur

COUP DE COEUR

DOMINIC FIKE - 3 nights

dominic fike.jpg (34 KB)

Dominic Fike est né le 30 décembre 1995 à Naples, en Floride . Le garçon est d'origine philippine et afro-américaine. Son histoire familiale est compliquée, et le plonge dans les problèmes dès le plus jeune âge. Son père est absent et sa mère est toxicomane. L'enfant, ainsi que son frère et sa sœur, plus jeunes que lui, sont très rapidement livrés à eux-mêmes et doivent s'en sortir seuls.
Malgré une adolescence tumultueuse, Dominic Fike prend le temps de se consacrer à la musique. C'est un grand fan des Red Hot Chili Peppers : il en vient même à se tatouer le visage du guitariste sur sa main droite. Ses goûts musicaux s’orientent vers le rock et l’acoustique, avec notamment des artistes comme Jack Johnson et Blink-182. Plus tard, Dominic commence également à s'intéresser au rap. Alors qu'il est au lycée, il publie plusieurs chansons de sa composition, notamment le rap "Not a Word". Avec son groupe Lame Boys ENT, il commence à se produire en public. Ce collectif se fait petit à petit une place dans le monde de la musique à Naples.
En 2017, Dominic Fike a une altercation avec un policier à Naples. Il est arrêté et est assigné à résidence pendant 2 mois en attendant que sa peine soit prononcée. Plutôt que de se morfondre, Dominic profite de cet enfermement pour composer un 1er album, "Don't Forget About Me". David Fernandez, son manager, lui fournit tout le matériel dont il a besoin pour enregistrer de chez lui. Le jeune artiste n'a le temps de créer que 2 morceaux avant d'être envoyé en prison pour violation d'assignation à résidence. Son projet musical est interrompu net. Pourtant, son manager flaire le haut potentiel et envoie ces 2 chansons à plusieurs maisons de disques. Le succès est immédiat : plusieurs labels entrent dans une véritable guerre d'enchères pour que Dominic Fike signe avec eux.
Après une rude bataille, c'est Columbia Records qui obtient la chance de signer le jeune homme, un contrat de 4 millions de dollars, un chiffre impressionnant pour un inconnu, de surcroît en prison. Columbia Records dépêche ses propres avocats pour que Dominic Fike soit libéré plus tôt que prévu. En avril 2018, le rappeur quitte la prison. Il peut désormais se consacrer entièrement à son nouveau métier : chanteur.